AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [rp] Testament de Monseigneur Jerem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [rp] Testament de Monseigneur Jerem   Mer 31 Oct 2012 - 21:00

Citation :
Nous, Monseigneur Jerem, vice-préfet du St-Office, Recteur de la Congrégation de St-Thomas, Vicaire de Semur, en ce jour du 01 octobre 1460, sous le regard du Très-Haut, rédigeons nos dernières volontés au cas où il nous arriverait malheur.

Tout d'abord, nous léguons nos terres, échoppes et l'ensemble des sommes qui viendraient à s'y trouver à la mairie de Semur, notre ville natale à laquelle nous sommes resté attaché toute notre vie; que le Très-Haut sache guider ses magistrats afin d'en faire le meilleur usage possible.
Ensuite, au cas où nous venions à disparaître sans qu'il existe de vice-recteur en titre pour assurer l'intérim, nous chargeons le frère Nicolas de Clugny, un homme dans lequel nous avons une entière confiance bien qu'il ne soit pas qu'un sympathisant thomiste, d'assurer dans les plus brefs délais l'élection d'un nouveau recteur. Puisse-t-il, à cette occasion, se décider à franchir le pas et à devenir véritablement l'un des nôtres, de même que le Père Aristokoles, un homme très prometteur qui nous honorerait en devenant un thomiste à part entière.
Enfin, nous ne voudrions pas terminer sans souligner les éminentes qualités des Pères Aegon et Pie, notre frère diplomate et notre frère théologien qui, eux aussi, sont des brillantes personnalités et à remercier Monseigneur Marco-Castello sans lequel ma carrière à Rome aurait été bien différente s'il n'avait su déceler en nous une personne de confiance.

Mes frères, quoi qu'il arrive, gardez hauts et fiers les couleurs du thomisme; ce n'est pas pour rien qu'elles ont donné tant de saints à l'Eglise et gardez toujours présents à l'esprit que, si nous avons deux prophètes, Aristote et Christos, nous servons Dieu avant tout. J'ai, durant toute ma vie, toujours défendu Sa prééminence et Son omnipotence contre les diverses atteintes dont il a parfois été victime, soit que certains aient érigé Aristote ou Christos au-dessus de Lui, soit que les querelles de personnes aient pris le pas sur la défense de Ses droits, soit que des laïcs imbus de leur personnes aient contesté Sa supériorité sur eux.
Dieu, rien que Dieu, mais tout Dieu, tel devrait être notre route et tel a été le guide de toute ma vie.

Fait à Clermont, 01 octobre 1460,
Monseigneur Jerem,

PS: si jamais il devait nous arriver malheur, nous souhaitons être enterré à côté des notre, à Semur, notre ville de naissance.
D'autre part, gardien personnel des restes de l'apôtre Nikolos dans l'oratoire de la forêt de Semur qui est aussi notre domicile, nous demandons à ce qu'on les confie à l'Office de St-Théodule afin qu'il leur trouve un nouvel abri.


Revenir en haut Aller en bas
 
[rp] Testament de Monseigneur Jerem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Monseigneur Jerem, Recteur du Chapitre Régulier Romain
» [Archive] Messages de Monseigneur Gedeon
» [20.10.1455] Le voyage studieux de Monseigneur Groar
» Inscriptions : Il est l'heure, monseigneur !
» Le testament de Napoléon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONGREGATION DE SAINT THOMAS :: ARCHIVES GENERALES :: BÂTIMENT SAINT ABYSMO :: Ecrits de Jerem51-
Sauter vers: