AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1) Lecon XI : Saint-Benoît

Aller en bas 
AuteurMessage
Jeannod

avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 25
Localisation : Anjou ; Saumur
Charge dans l'Eglise : Croyant
Charge au sein de la Congrégation : Frère Concièrge
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: 1) Lecon XI : Saint-Benoît   Mar 3 Mar 2009 - 23:33

Citation :
Lecon XI : Saint Benoît, patron des clercs & du Monchisme

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Citation :

    Benoît de Pise Yaolo est le fondateur de l'ordre bénédictain aujourd'hui éteint, il est également le rédacteur de la Règle de Saint-Benoît, mère de toutes les autres règles aristotéliciennes depuis lors ainsi que des douze préceptes portant son nom et destinés à civiliser la vie en communauté dans la cité.


Introduction :

    Benoît est né vers l'an 480 dans une riche famille romaine. Rejetant le mode de vie rempli de vices et de débauche de son milieu, il décide d'étudier la logique d'Aristote et le mysticisme de Christos. Il demanda finalement l'autorisation à sa famille de quitter l'Italie afin de voyager, son père ne put qu'accepter et Benoît partit. Il étudia avec assiduité tous les livres que ses maistres lui donnait. A l'asge de 21 ans, il gagna la Gaule et se construit un petit refuge en bois, sur une colline, loin de la vie des autre humains. Durant neuf années, gagné par la Raison, il médita sur les humains, leurs vices et leurs vertus, leur raison et leurs travers.


Son engagement :

    Benoît s'installa sur les places publiques, les marchés et prescha assidument. Il expliqua aux hommes et aux femmes qui se rassemblaient autourde lui la nature de son enseignement : son message était celui de Christos :

    Citation :
    "Si pour vous la vie n’a pas de sens, alors aimez la vie plus que le sens de la vie. N’attendez pas de mourir pour comprendre que vous passez votre vie à côté de la vie. Rappelez vous : Nous ne sommes pas nés seulement pour mourir, nous sommes nés pour vivre."

    Le Roy burguon, conquit par ses idées, lui accorda une terre à Cluny où il s'installa avec les quelques disciples qui l'avaient suivie depuis ses premières presches. La communauté se développa, petit à petit, le monastère fut érigé et Benoît en prit la teste, obligeant les moines à une vie stricte. Aucun d'eux ne pouvait dévier du droit chemin de la sainte vie. De colère, les frères perdirent la raison et tentèrent d'éliminer Benoît. par ses bénédictions, ce dernier arriver à déjouer chacune des tentatives de ses frères et finit par remettre en questions ses règles.
    Écoutant le conseil de Christos :« Si l’on refuse de vous accueillir et d’écouter vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville en secouant la poussière de vos pieds », il quitta le monastère et se retira dans les plaines. Il fit un resve étrange où les commandements gravés de la main du Très-Haut lui mesme lui apparurent écrit sur une tablette de pierre fixée à une stèle au milieu d'une oasis. Un couple apparue et Benoît s'entretint un long moment avec lui, parlant de ce qui fut et de ce qui sera, ils lui expliquèrent que la tablette avaient été préservée mais retirée de la vue des hommes car ils n’étaient pas encore prêt à la regarder, mais que lui Benoît de Pise Yaolo pourrait peut être traduire un texte qu’Aristote avait ramené après avoir découvert et déchiffré la pierre. Ils lui montrèrent où ce texte avait été caché et oublié.
    En se reveillant la matin, il se rendit au lieu décrit et trouva, dans une enveloppe de cuir, des parchemins écrits dans le style gréco-alexandrin. De ces textes, Benoît tirera les douze préceptes encadrant les mœurs.

    Cette expérience lui donna un nouveau souffle de vie, la communauté bénédictaine fut ainsi fondée. Chacun y avait sa place et pouvait en changer à sa guise. La Bourgogne devint ainsi une grande terre aristotélicienne.


    Les douze préceptes de Saint-Benoît

      1. Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement.
      2. Son Saint Nom tu respecteras, fuyant blasphème et faux serment.
      3. Le jour du Seigneur garderas, en servant Dieu dévotement.
      4. Tes père et mère honoreras, tes supérieurs pareillement.
      5. Meurtre et scandale éviteras, haine et colère Identiquement.
      6. La pureté observeras, en tes actes soigneusement.
      7. Le bien d'autrui tu ne prendras, ni retiendras injustement.
      8. La médisance bannira, et le mensonge également
      9. En pensées, désirs, veillera à rester pur entièrement.
      10. Bien d'autrui ne convoiteras pour l'avoir malhonnêtement.
      11. Foi et Raison te guiderons simultanément.
      12. Seuls Aristote et Christos tu loueras, évitant les faux prophètes.

____________________

Conseil de lecture :
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
____________________

Questions :

1. Comment Benoît a-t-il décidé de suivre les enseignements de la religion ?
2. En quoi ses neuf années de retraite spirituelle lui ont été bénéfiques ?
3. Quelle est sa conception de la vie de croyant ?
4. Replacez les sept peschés a costés des règles qui les interdisent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abbaye-thomiste.forumactif.org
 
1) Lecon XI : Saint-Benoît
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Benoît (PNJ) Patron des Clercs & du Monachisme
» [A Valider] Saint-Benoît-la-Forêt
» [Régio] Saint Lô : 28 Mars
» Baronnie de Saint Vallier
» Histoire de La Quête du Saint Graal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONGREGATION DE SAINT THOMAS :: ARCHIVES GENERALES :: BÂTIMENT SAINT ABYSMO :: Séminaire primaire-
Sauter vers: