AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Théodicée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc du Chateau
Frère Séminariste et Camérier
Frère Séminariste et Camérier
avatar

Masculin Nombre de messages : 383
Localisation : France
Charge dans l'Eglise : Préfet Romain
Charge au sein de la Congrégation : Frère
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: La Théodicée   Dim 17 Oct 2010 - 17:26

Citation :
De la part de Marco Castello, diplômé au Studium Urbi en 1445

Théodicée et non substantialité du mal - Lecture de Saint Thomas et Saint Augustin


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]robablement les plus perspicaces ou polémiques l'auront remarqué, il y a un énorme problème d'un point de vue métaphysique pour ce qui regarde l'existence du mal :si Dieu a tout crée et que Dieu est bon, comment Dieu peut il avoir crée le mal? C'est ce qu'on appelle la théodicée ( Justice de Dieu). Saint Augustin, puis Saint Thomas, ont donné chacun une réponse, qui permet de satisfaire même les plus exigeants.

Saint Augustin et la non substantialité du mal : Si Deus est, unde malum?

Vu que Dieu a crée tout ce qui existe tout sur, tout ce qu'il a crée en tant que chose , est bien . Donc, BIEN et ÊTRE coïncident. A la base de ça, le mal ne peut être que simplement une "privation de bien". En effet, vu que tout est bien (avec différents dégrées, bien sur ( voir la théorie dell'Illumination)) et le bien est être , alors comment peut il exister un "Non-être"? En effet, vu que bien=être, donc, il suffit simplement de réfléchir et la réponse est évidente : le mal est une absence de bien.La mal, d'un point de vue métaphysique, est le manque de bien, car il manque de réalité. Dieu ne crée donc pas le mal.
Pourtant, si cela donne une réponse au mal moral, il ne répond pas au mal matériel. La réponse est donné alors par Saint Thomas

Saint Thomas et le libre arbitre : Si homo est liber, sic est malus.

L'explication de Saint Thomas est surement encore moins facile a comprendre, mais est plus géniale car elle t peut etre utilisée comme logique universelle. Avant tout, il faut savoir que selon Saint Thomas, le libre arbitre est donné par Dieu aux hommes, qui sait ce qu'il se passera, mais n'interviendra pas, car il les aimes trop.
Le libre arbitre, est alors la raison du mal dans le monde. Pourquoi? Saint Thomas répond que l'homme, dans la nature est libre de tout. Pour cette raison, l'homme peut être sujet à des pulsions apportés par le monde et d'autres hommes, tant bonnes que mauvaise ( le plus souvent car il s'écarte de l'étique naturelle et réligieuse). A cause de ces pulsions, il peut alors commettre des actes affreux. Et Dieu n'intervient pas, car ce n'est pas laisser le libre arbitre aux hommes. Donc, en somme, l'homme est l'origine du mal pour les autre s'il ne se limite pas. Cette sagesse, en fait bien plus antique que Saint Thomas, peut etre résumé dans cette phrase : Homo homini lupus(lupus est homo homini, Asinaria, v. 495)

Fini! M'sieu le recteur?

________________________________________ Saint Thomas ________________________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Frère Thomiste, Ancien recteur, Juge Royal et plein de trucs.
ALBOIN, JE SAIS QUE C'EST TOI
C'EST ARNARION QUI M'A FORCE :'(
OH LE COQUIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc du Chateau
Frère Séminariste et Camérier
Frère Séminariste et Camérier
avatar

Masculin Nombre de messages : 383
Localisation : France
Charge dans l'Eglise : Préfet Romain
Charge au sein de la Congrégation : Frère
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: La Théodicée   Mar 19 Oct 2010 - 18:38

Citation :
De la part de Marco Castello, diplômé au Studium Urbi en 1445

Théodicée et non substantialité du mal - Lecture de Saint Thomas et Saint Augustin


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]robablement les plus perspicaces ou polémiques l'auront remarqué, il y a un énorme problème d'un point de vue métaphysique pour ce qui regarde l'existence du mal : si Dieu a tout crée et que Dieu est bon, comment Dieu peut il avoir crée le mal? On appelle ce problème la “Théodicée” ( Justice de Dieu). Saint Augustin, puis Saint Thomas, ont donné chacun une réponse, qui permet de satisfaire même les plus exigeants.

Saint Augustin et la non substantialité du mal : Si Deus est, unde malum?

Vu que Dieu a tout crée ce qui existe sur terre, tout est bien, entendue comme chose positive ( vu que Dieu est le Bien absolu et il aime les hommes). Donc, BIEN et ÊTRE coïncident. A la base de cela, le mal ne peut être que simplement une "privation de bien". En effet, vu que tout est bien (avec différents dégrées, bien sur ) et le bien est être , alors comment peut il exister un "Non-bien", c’est à dire un “Non-être”? Sachant que bien=être, il suffit simplement de réfléchir et la réponse est évidente : le mal est une absence de bien.La mal, d'un point de vue métaphysique n’existe pas, car il manque de réalité. Dieu ne crée donc pas le mal.

Pourtant, si cela donne une réponse au mal moral, il ne répond pas au mal matériel. La réponse est donné alors par Saint Thomas.

Saint Thomas et le libre arbitre : Si homo est liber, sic est malus.

L'explication de Saint Thomas est surement encore moins facile a comprendre, mais est géniale car elle peut être utilisée comme logique universelle. Avant tout, il faut savoir que selon Saint Thomas, le libre arbitre est donné par Dieu aux hommes, qui sait ce qu'il se passera, mais n'interviendra pas, car il les aimes trop.
Le libre arbitre, est alors la raison du mal dans le monde. Pourquoi? Saint Thomas répond que l'homme, dans la nature est libre de tout. Pour cette raison, l'homme peut être sujet à des pulsions apportés par le monde et d'autres hommes, tant bonnes que mauvaise ( le plus souvent car il s'écarte de l'étique naturelle et religieuse). A cause de ces pulsions, il peut alors commettre des actes affreux et criminaux. Et si Dieu n'intervient pas ,c’est pour laisser le libre arbitre aux hommes.
Donc, en somme, l'homme est l'origine du mal pour les autre s'il ne calme pas sa propension au mal. Cette sagesse, en fait bien plus antique que Saint Thomas ( bien que celui ci l’affine et la sois le premier à l’exposer ), peut être résumée dans cette phrase : Homo homini lupus (lupus est homo homini, Asinaria, v. 495)


________________________________________ Saint Thomas ________________________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Frère Thomiste, Ancien recteur, Juge Royal et plein de trucs.
ALBOIN, JE SAIS QUE C'EST TOI
C'EST ARNARION QUI M'A FORCE :'(
OH LE COQUIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Théodicée   Mar 19 Oct 2010 - 18:46

Mimmome a écrit:
Mimmome a écrit:
Citation :
De la part de Marco Castello, diplômé au Studium Urbi en 1445

Théodicée et non substantialité du mal - Lecture de Saint Thomas et Saint Augustin


robablementque les plus perspicaces ou polémiques l'auront remarqué, il y a un énorme problème d'un point de vue métaphysique au sujet de l'existence du mal : si Dieu a tout créé et que Dieu est bon, comment Dieu peut il avoir créé le mal? On appelle ce problème la “Théodicée” ( Justice de Dieu). Saint Augustin, puis Saint Thomas, ont donné chacun une réponse, qui permet de satisfaire même les plus exigeants.

Saint Augustin et la non substantialité du mal : Si Deus est, unde malum?

Vu que Dieu a créé tout ce qui existe sur terre, tout est bien ( vu que Dieu est le Bien absolu et il aime les hommes). Donc, BIEN et ÊTRE coïncident. A la base de cela, le mal ne peut être que simplement une "privation de bien". En effet, vu que tout est bien (avec différents dégrées, bien sur ) et le bien est être , alors comment peut il exister un "Non-bien", c’est à dire un “Non-être”? Sachant que bien=être, il suffit simplement de réfléchir et la réponse est évidente : le mal est une absence de bien.La mal, d'un point de vue métaphysique n’existe pas, car il manque de réalité. Dieu ne crée donc pas le mal.
Pourtant, si cela donne une réponse au mal moral, il ne répond pas au mal matériel. La réponse est donnée alors par Saint Thomas.

Saint Thomas et le libre arbitre : Si homo est liber, sic est malus.

L'explication de Saint Thomas est surement encore moins facile à comprendre, mais est géniale (???) car elle peut être utilisée comme une logique universelle. Avant tout, il faut savoir que selon Saint Thomas, le libre arbitre est donné par Dieu aux hommes, qui sait ce qu'il se passera, mais n'interviendra pas, car il les aime trop.
Le libre arbitre, est alors la raison du mal dans le monde. Pourquoi? Saint Thomas répond que l'homme, dans la nature est libre de tout. Pour cette raison, l'homme peut être sujet à des pulsions apportées par le monde et d'autres hommes, tant bonnes que mauvaise ( le plus souvent car il s'écarte de l'étique naturelle et religieuse). A cause de ces pulsions, il peut alors commettre des actes affreux et criminels. Et si Dieu n'intervient pas ,c’est pour laisser le libre arbitre aux hommes. Donc, en somme, l'homme est l'origine du mal pour les autres s'il ne calme pas sa propension au mal. Cette sagesse, en fait bien plus antique que Saint Thomas ( bien que celui ci l’affine et soit le premier à l’exposer ), peut être résumée dans cette phrase : Homo homini lupus(lupus est homo homini, Asinaria, v. 495)


Fini! M'sieu le recteur?


Je viens de procéder à une première correction du texte pour le rendre plus aisé à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Marc du Chateau
Frère Séminariste et Camérier
Frère Séminariste et Camérier
avatar

Masculin Nombre de messages : 383
Localisation : France
Charge dans l'Eglise : Préfet Romain
Charge au sein de la Congrégation : Frère
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: La Théodicée   Mar 19 Oct 2010 - 19:39

Mimmome a écrit:
De la part de Marco Castello, diplômé au Studium Urbi en 1445

Théodicée et non substantialité du mal - Lecture de Saint Thomas et Saint Augustin


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]robablement que les plus perspicaces ou polémiques l'auront remarqué, il y a un énorme problème d'un point de vue métaphysique au sujet de l'existence du mal : si Dieu a tout créé et que Dieu est bon, comment Dieu peut il avoir crée le mal? On appelle ce problème la “Théodicée” ( Justice de Dieu). Saint Augustin, puis Saint Thomas, ont donné chacun une réponse, qui permet de satisfaire même les plus exigeants.

Saint Augustin et la non substantialité du mal : Si Deus est, unde malum?

Vu que Dieu a tout créé ce qui existe sur terre, tout est bien, entendue comme chose positive ( vu que Dieu est le Bien absolu et il aime les hommes). Donc, BIEN et ÊTRE coïncident. A la base de cela, le mal ne peut être que simplement une "privation de bien". En effet, vu que tout est bien (avec différents dégrées, bien sur ) et le bien est être , alors comment peut il exister un "Non-bien", c’est à dire un “Non-être”? Sachant que bien=être, il suffit simplement de réfléchir et la réponse est évidente : le mal est une absence de bien.La mal, d'un point de vue métaphysique n’existe pas, car il manque de réalité. Dieu ne crée donc pas le mal.

Pourtant, si cela donne une réponse au mal moral, il ne répond pas au mal matériel. La réponse est donnée alors par Saint Thomas.

Saint Thomas et le libre arbitre : Si homo est liber, sic est malus.

L'explication de Saint Thomas est surement encore moins facile à comprendre, mais peut être utilisée comme une logique universelle. Avant tout, il faut savoir que selon Saint Thomas, le libre arbitre est donné par Dieu aux hommes, qui sait ce qu'il se passera, mais n'interviendra pas, car il les aimes trop.
Le libre arbitre, est alors la raison du mal dans le monde. Pourquoi? Saint Thomas répond que l'homme, dans la nature est libre de tout. Pour cette raison, l'homme peut être sujet à des pulsions apportés par le monde et d'autres hommes, tant bonnes que mauvaise ( le plus souvent car il s'écarte de l'étique naturelle et religieuse). A cause de ces pulsions, il peut alors commettre des actes affreux et criminals. Et si Dieu n'intervient pas ,c’est pour laisser le libre arbitre aux hommes.
Donc, en somme, l'homme est l'origine du mal pour les autres s'il ne calme pas sa propension au mal. Cette sagesse, en fait bien plus antique que Saint Thomas ( bien que celui ci l’affine et la sois le premier à l’exposer ), peut être résumée dans cette phrase : Homo homini lupus (lupus est homo homini, Asinaria, v. 495)


________________________________________ Saint Thomas ________________________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Frère Thomiste, Ancien recteur, Juge Royal et plein de trucs.
ALBOIN, JE SAIS QUE C'EST TOI
C'EST ARNARION QUI M'A FORCE :'(
OH LE COQUIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Théodicée   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Théodicée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONGREGATION DE SAINT THOMAS :: ARCHIVES GENERALES :: BÂTIMENT SAINT ABYSMO :: Ecrits de Marco Castello-
Sauter vers: